Comment créer une entreprise en ligne aux Pays-Bas

[ad_1]

Vendre des produits ou des services dans une boutique en ligne (appelée « boutique en ligne » aux Pays-Bas) implique plus que la création d’un site Web. Vous devrez enregistrer votre entreprise auprès du registre des entreprises de la Chambre de commerce des Pays-Bas (KVK), enregistrer votre nom de domaine, tenir des registres et payer l’impôt sur le revenu et la TVA (BTW).

Êtes-vous autorisé à rester aux Pays-Bas ?

Si vous envisagez d’exploiter une entreprise aux Pays-Bas, vous devez remplir un certain nombre de conditions. Si vous n’êtes pas citoyen de l’UE, vous aurez peut-être besoin d’un permis de séjour. Notre outil interactif Venir aux Pays-Bas en tant qu’entrepreneur peut vous aider à savoir rapidement si cela est vrai pour vous et vous dire quelles autres obligations vous devez remplir.

Votre boutique en ligne est-elle une entreprise ?

Quand votre boutique en ligne cesse-t-elle d’être un passe-temps pour devenir une entreprise ? La Chambre de commerce néerlandaise et l’administration fiscale et douanière néerlandaise ont plusieurs critères :

  • rentabilité
  • indépendance
  • capital
  • taille de l’entreprise, en temps et en argent
  • clients
  • risque entrepreneurial
  • responsabilité

Découvrez quand vous êtes considéré comme un entrepreneur par l’administration fiscale et douanière néerlandaise.

Inscrivez-vous au registre des entreprises néerlandais et à l’administration fiscale néerlandaise

Les nouveaux commerces de détail, qu’ils soient « briques » ou en ligne, doivent s’inscrire auprès de la Registre des entreprises de la Chambre de commerce des Pays-Bas (KVK). Le KVK transmettra vos coordonnées à l’administration fiscale et douanière néerlandaise. Dans les deux semaines, vous recevrez votre Numéro d’identification TVA et votre numéro de TVA auprès de l’administration fiscale et douanière par voie postale. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire séparément auprès d’eux, sauf si vous décidez de vous inscrire en tant que société à responsabilité limitée ou association. Voir également Structures juridiques des entreprises – un aperçu.

Assurez-vous d’avoir un compte IBAN

Si vous envisagez de commencer à faire des affaires aux Pays-Bas ou avec les Pays-Bas, vous aurez besoin d’un compte bancaire professionnel (IBAN). Si vous venez de l’extérieur de l’UE, vous devrez peut-être en faire la demande. L’Association néerlandaise des banques a créé un Quick Scan pour vous aider à savoir si vous êtes éligible. Lisez comment cela fonctionne.

Enregistrez votre nom de domaine (url ou adresse internet)

Vous devez vous adresser à un bureau d’enregistrement de noms de domaine pour enregistrer et acheter un nom de domaine. Le nom doit être unique et vous devez respecter les droits d’auteur, les marques et les noms commerciaux des autres sociétés. Le bureau d’enregistrement soumettra une demande d’enregistrement en votre nom à l’organisation qui administre les noms de domaine.

Si quelqu’un d’autre construit la boutique en ligne pour vous, vous ne serez autorisé à modifier vous-même le site Web que si vous détenez le droits d’auteur. De préférence, le concepteur devrait renoncer à ses droits personnels. Une autre possibilité est une licence d’utilisation.

Vérifiez les conditions requises pour gérer une entreprise en ligne à domicile

Si vous avez l’intention de démarrer une à domicile boutique en ligne, vous devez vous assurer que votre entreprise ne cause pas de nuisances à vos voisins, par exemple en raison d’un trafic supplémentaire dû aux services de livraison.

Vous devrez généralement signaler cette intention à votre autorité locale et vérifier le plan de zonage municipal. Si vous êtes locataire, vous devrez également demander l’autorisation à votre propriétaire.

Livraison directe

Qu’est-ce que la livraison directe ? Avec le dropshipping, vous démarrez une boutique en ligne sans aucun inventaire. Vous vendez les produits par l’intermédiaire d’un fournisseur de dropship. Ce mode de vente en ligne permet à votre boutique en ligne d’économiser du temps et de l’argent. Vous mettez les produits du fournisseur sur votre site internet et vous déterminez vous-même le prix de vente. Après l’achat par votre client, le fournisseur livre les produits directement à votre client. En savoir plus sur le dropshipping.

Découvrez les impôts que vous devez payer

Si votre boutique en ligne est une source de revenus, l’administration fiscale vous considère comme un entrepreneur pour l’impôt sur le revenu. Vous devrez alors payer un impôt sur les bénéfices de votre société. En tant qu’entrepreneur, vous pouvez avoir droit à une réduction de l’impôt sur le revenu.

Si vous faites des affaires au sein de l’UE, vous devez payer la TVA (BTW) sur la plupart des produits et services. Les Pays-Bas ont trois taux de TVA (0%, 9% et 21%). Vous pouvez obtenir un exemption pour certains biens et services. Vous ne payez pas la TVA vous-même, mais vous autoliquidation à vos clients puis transférez-le au bureau de l’administration fiscale. Si vous livrez des biens ou des services à un client professionnel (B2B) au sein de l’UE, le taux de TVA est de 0 %. Votre client est alors responsable de l’autoliquidation de la TVA sur ses produits.

Règles de TVA

Depuis le 1er juillet 2021, de nouvelles règles en matière de TVA sont entrées en vigueur pour les boutiques en ligne qui fournissent des produits aux consommateurs de l’UE. Ces règles s’appliquent également aux boutiques en ligne qui vendent des produits aux particuliers via le dropshipping. En savoir plus sur ces nouvelles règles (en néerlandais). Si votre entreprise est située en dehors de l’UE, lisez cette brochure. L’UE a Le guichet unique d’importation (IOSS) disponible : le portail électronique que les entreprises peuvent utiliser depuis le 1er juillet 2021 pour se conformer à leurs obligations TVA e-commerce sur les ventes à distance de biens importés.

Livrez-vous aux particuliers dans l’UE ?

Si votre chiffre d’affaires dans un autre pays de l’UE est supérieur à 10 000 €, vous calculez le taux de TVA de ce pays. Vous devez également y payer la TVA. Vous pouvez vous inscrire en tant qu’entrepreneur dans ce pays ou utiliser le système de guichet unique (en néerlandais) de l’administration fiscale et douanière. Vous utilisez ce système pour déclarer la TVA pour les autres pays de l’UE. Connectez-vous en tant qu’entrepreneur pour utiliser ce système. L’administration fiscale transmet la déclaration et le paiement en votre nom à l’administration fiscale à l’étranger. Le seuil de distance les ventes diffèrent selon les pays. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez vous faire assister par un représentant fiscal. En savoir plus.

Tenir des registres commerciaux ordonnés

Tout entrepreneur est tenu de conserver documents commerciaux. Les règles ne sont pas différentes pour une boutique en ligne. Vos dossiers doivent respecter certaines règles. Par exemple, vous devez conserver vos dossiers pendant au moins 7 ans. Et si vous souhaitez recevoir le allocation d’entrepreneurvous devez tenir un registre du nombre d’heures passées à travailler pour votre entreprise.

Donnez des informations claires sur votre site web

Votre site Web doit indiquer clairement l’identité de votre entreprise. En plus de vos coordonnées, vous devez indiquer votre numéro d’enregistrement d’entreprise et votre numéro de TVA. Vous devez également informer les clients sur le prix et les caractéristiques de vos produits, le mode de paiement, le processus de commande, la garantie, le periode de refroidissementet les détails de livraison.

Demander l’autorisation de votre client pour placer des cookies sur son ordinateur

UN biscuit est un petit fichier qui enregistre les paramètres Internet sur l’ordinateur de votre client. Vous pouvez suivre leur comportement de navigation ou placer des publicités ciblées. Votre client doit vous donner la permission de le faire. Vous devez demander cette autorisation dès qu’ils entrent dans votre boutique en ligne.

Assurez-vous que les données personnelles de vos clients sont en sécurité

Vous devez traiter les données personnelles des clients avec soin, conformément aux directives de l’UE : le RGPD. Les données personnelles des clients doivent être protégées contre la perte ou le vol, par exemple. Veuillez être conseillé par votre fournisseur d’hébergement Internet sur les options de sécurité disponibles.

Assurez-vous que vos clients peuvent payer en toute sécurité

paiement sécurisé est possible avec une connexion internet sécurisée. Une connexion Internet sécurisée inclut « https » dans l’URL de votre navigateur.

Envoyer des confirmations de commande par écrit

Vous devez envoyer aux clients un confirmation de commande par écrit, en y joignant vos conditions générales, vos conditions de garantie et vos coordonnées. Votre client doit recevoir ces informations – au plus tard – lors de la livraison du produit ou de la prestation de service.

Respectez les règles sur la publicité par e-mail

Vous n’êtes pas autorisé à envoyer des e-mails ou à téléphoner à des particuliers ou à des entreprises pour publicité fins sans leur consentement préalable.

Vendre de l’alcool ? Vous avez besoin d’une licence

Vous ne pouvez vendre des boissons fortement alcoolisées via une boutique en ligne que si vous disposez d’un permis hors permis ou un licence en vertu de la loi sur les licences et la restauration. Vous n’avez pas besoin d’une licence pour vendre des boissons à faible teneur en alcool.

Vendre du tabac ? Suis les règles

Vous êtes autorisé à vendre du tabac en ligne, mais il existe des règles strictes règles vous devez suivre. Vous pouvez publier un aperçu des produits du tabac (avec ou sans logos) et une liste de prix sur votre site Web, mais vous ne devez recommander aucun produit en particulier. Note: À partir du 1er janvier 2023, vous ne serez plus autorisé à vendre des produits du tabac en ligne. En savoir plus sur cette nouvelle règle.

Rédiger les conditions générales

Il est sage d’utiliser Conditions Générales pour minimiser vos risques et apporter de la clarté pour vous et vos clients. Les conditions générales comprennent les règles de paiement, les délais de livraison, les garanties et les litiges. Vous pouvez utiliser le modèle de conditions générales établi par l’organisation néerlandaise du téléachat (Thuiswinkel.org).

Vérifier les exigences relatives aux produits, à l’emballage et à l’étiquetage

Les biens de consommation doivent pouvoir être utilisés en toute sécurité. C’est pourquoi les produits vendus par votre boutique en ligne doivent respecter plusieurs exigences relatives aux produits. Vérifiez ceux qui s’appliquent à vous. Il existe également des exigences pour le produit emballage et étiquetagepar exemple la langue sur l’étiquette lorsque vous exportez des produits.

Découvrez ce que Thuiswinkel.org peut faire pour vous

Thuiswinkel.org (Home Shopping) est une organisation néerlandaise qui propose des conseils, des activités d’étude de marché et une médiation des réclamations aux entrepreneurs de boutiques en ligne et à leurs clients. Vous pouvez également obtenir un marque de qualité de la boutique en ligne comme preuve de la bonne foi de votre boutique en ligne.

Statistiques : évolution du chiffre d’affaires des boutiques en ligne

L’évolution du chiffre d’affaires est indiquée sous forme d’indice. Il reflète l’évolution du chiffre d’affaires par rapport à l’année de référence (2015). Par exemple, un nombre indice de 120 signifie que le chiffre d’affaires est 1,2 fois plus important que l’année de base 2015. Soit 20 % ont été ajoutés par rapport à 2015.

[ad_2]

Lire d’autres articles du blog ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *